Un souci avec votre matériel ? Contactez-nous au +32 10 39 49 60

< Retour

IN FLANDERS FIELDS fait entrer la Première Guerre Mondiale dans l’ère du numérique grâce à Eutronix

Entièrement consacré à la Première Guerre mondiale, In Flanders Fields est l’un des principaux musées de la guerre mondiale. Il a attiré pas moins de 221 200 visiteurs à Ypres en 2017. En 2014, à l’occasion des commémorations du 100e anniversaire de la Première Guerre mondiale, le musée souhaitait digitaliser son offre. Eutronix faisait partie des partenaires sélectionnés.

01. Le défi

 

Le musée In Flanders Fields souhaitait offrir à ses visiteurs une plus-value numérique sous la forme de bracelets RFID. Plus qu’un simple bracelet, le musée souhaitait un bracelet personnalisé à l’image du coquelicot symbolisant les soldats tombés au combat dans le célèbre poème ‘In Flanders Fields’ de John McCrae. Eutronix et trois autres candidats ont été invités à soumettre une offre pour la production de ces bracelets.

 

02. Notre réponse

 

Eutronix, avec son partenaire, a pris l’initiative de développer à ses frais un premier prototype que nous avons joint à l’offre. Le musée a été agréablement surpris par la proactivité d’Eutronix. En outre, il s’est avéré que l’offre représentait de loin le meilleur rapport qualité-prix. Sans compter que l’expérience d’Eutronix en matière de puces RFID constituait un atout supplémentaire. C’est ainsi que l’appel d’offres a été remporté et qu’un million de bracelets ont pu être produits.

 

03. La solution proposée
RFID Electronic Marin

RFID intégré à un bracelet en silicone

  • 125 KHz, read-only
  • Bracelet blanc avec coquelicot en 3D
  • Extensible sans se déchirer
  • Puce scellée à haute pression dans un bracelet en silicone d’une seule pièce
04. Le résultat

Les visiteurs ont la possibilité de conserver le bracelet en souvenir ou de le restituer. Environ 70 % d’entre eux ont décidé de garder le bracelet pour se remémorer leur visite; un pourcentage particulièrement élevé par rapport à d’autres initiatives similaires.

Non seulement le musée a passé une nouvelle commande de 100 000 à 200 000 bracelets supplémentaires, mais il a également soutenu la candidature d’Eutronix auprès du petit Musée de Ypres, tout proche. Celui-ci a en effet demandé à Eutronix de produire des dizaines de milliers de bracelets RFID personnalisés dans le courant de 2018.

Recevez nos dernières nouvelles